Il etait une fois
 
Faire connaissance
 
Vivre avec
 
Le découvrir
 
Dedans et dehors
 
 
 
Contact
 
      
Chien Loup de Saarloos
 
 
Le Comportement du Saarloos
 
Du caractère dépend le comportement qui est l’expression sociale de l’individu et sa perception d’un monde régit par des codes et des normes nécessaire à la survie de toute espèce. Le Saarloos reste fortement influencé par ses origines récentes d’hybride et exprime donc des particularités se rapprochant nettement de son homologue sauvage : le Loup.

Le comportement le plus visible et caractéristique de la race est la stratégie de fuite. Le Saarloos écarte purement et simplement toute situation risquée ne permettant pas l’élaboration d’une réponse. A sa façon, il répond à notre bon sens du « réfléchir avant d’agir » . Et les situations à risque pour notre Saarloos ne manque pas dans notre société humaine : voitures, villes, personnes non présentés « selon les règles lupins » ce qui peut représenter une difficulté non négligeable selon nos modes de vie. La foule, le bruit et la fête ne sont pas les lieux adéquats pour un Saarloos.
Le Saarloos en conséquence n’est aucunement agressif envers l’humain (puisqu’il fuit). Par contre, en raison des luttes de hiérarchie, il peut être difficile de faire cohabiter deux individus de même sexe (notamment les femelles) où les bagarres sont le rituel nécessaire à l’établissement des rôles sociaux et peuvent engendrer de graves blessures voire la mort si la lutte a lieu dans un espace fermé, en enclos par exemple ne donnant aucune possibilité de fuite à l'un des protagonistes.
Avec les enfants, le Saarloos est particulièrement indulgent. Il préféra se rapprocher de son maître ou se mettre dans son coin si les enfants en font un peu trop.

Le Saarloos a gardé une grande part des codes sociaux du loup. Parmi ses règles, il faut souligner avec force l’inquiétude de séparation. Cette inquiétude doit être comprise : le Chien Loup Européen est dans son développement psychique comme un jeune loup. Il est « à charge » de sa meute et y restera coûte que coûte (puisque sa survie en dépend). C’est ce « coûte que coûte » qui entraînera votre Saarloos a détruire (voire « pulvériser,désintégrer façon puzzle ») tout ce qui barre sa route (donc la votre) Et vu la dentition, peu de choses résisteront. Le meilleur conseil reste donc de veiller lors de vos départ à « laisser » votre Saarloos dans sa tanière qui est soit un enclos renforcé, soit un bunker ! ! !
Enfin, le Saarloos est un coureur de fond. Idéal pour vos longues (très longues) ballades en campagnes, il est formé pour la résistance et sa foulée caractéristique lui permet de tenir des distances impressionnantes. Ce qui n’est pas du goût de certains animaux classés « proie » par notre Saarloos qui est aussi un chasseur d’exception. A ne pas oublier si vos voisins (dans un périmètre de 10 à 20 km) possèdent des poules, chats, moutons et chevaux ! ! ! !

 
 



Newsletter
Recevez chaque mois un résumé de la vie du chien loup de Saarloos